6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 17:27
La Manufacture

Chère lectrice, cher lecteur, bonjour !

La Manufacture est située rue Notre-Dame du Sommeil, 12, à 1000 Bruxelles. L'établissement occupe les anciens locaux de la célèbre maroquinerie Delvaux. L'endroit est agréablement décoré, et bénéficie en outre d'un joli jardin planté de bambous. C'est du reste à une de ces tables ombragées que nous nous installons. Nous optons pour le menu clin d'œil à 35 euros, qui propose une entrée, un plat et un dessert au choix parmi une sélection (3 options à chaque service).

Nos accompagnons notre menu d'une bouteille de Bordeaux Supérieur Clos Virolle 2009, au prix de 23,50 euros. Un vin satisfaisant pour son prix.

L'entrée arrive, la même pour deux, une tagliata de bœuf fumé, vinaigrette moutarde violette. Il s'agit en fait d'une banale viande froide roulée et accompagnée d'une simple salade sans assaisonnement, quelques bâtonnets de légumes, et un physalis, en guise d'effort décoratif. La vinaigrette, pour sa part, est plutôt décevante, et rappelle les sauces en bouteille du supermarché.

Tagliata de bœuf

Tagliata de bœuf

Nous espérons que le plat sera plus enthousiasmant, mais le filet de canette d'Upignac, caramel de poivron rouge et mangue s'avère finalement encore moins convaincant. Mentionnons toutefois que la cuisson de la canette est réussie. Malheureusement, la viande repose sur un lit de poivron et mangue complètement écœurant, que nous laissons soigneusement intact dans l'assiette. La brochette de légumes qui accompagne ce triste plat est dénuée d'intérêt.

Canette d'Upignac

Canette d'Upignac

Nos choix divergent quant au choix du dessert. On nous sert, d'une part, une déclinaison tout chocolat aux fruits rouges, et d'autre part, une tarte tatin, glace cuberdon. On ne détecte aucun goût de chocolat dans l'espèce de fondant du premier dessert, une saveur toutefois un peu plus présente dans la glace jointe. Les fruits rouges, quant à eux, se contentent d'apporter une note de couleur à l'assiette. Pour l'autre dessert, la tarte n'est certes pas mauvaise, mais elle ne semble pas maison. Le demi cuberdon est sympathique en soi, le retour du physalis l'est nettement moins.

Les deux desserts
Les deux desserts

Les deux desserts

Pour les cafés, heureusement très bons, on nous sert des petits fours façon financier, la meilleure chose qui nous ait été servie ce soir-là !

En conclusion, il s'agit selon notre expérience d'un endroit à éviter. Le prix modique de 35 euros pour les trois services n'est pas même un argument suffisant pour se contenter d'un cuisine aussi peu soignée, voire indigente.

Faut-il aller à La Manufacture ? Passez votre chemin, vous avez toutes les chances de trouver mieux ailleurs pour le même prix.

Catherine et Daniel

Partager cet article

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Restaurants
commenter cet article

commentaires