13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 21:00
Népal - 9 : Bodhnath, Bhaktapur

24 juillet : Katmandou – Bodhnath - Bhaktapur

Nous prenons notre petit déjeuner à l'hôtel, et partons en taxi pour Bodhnath, où nous avons rendez-vous avec Santa Ratna Shakya, maître en bols tibétains. Il nous explique dans les grandes lignes le principe du singing bowl healing, avant de nous dispenser tour à tour un échantillon pratique des explications qu'il vient de nous donner. Cette démonstration se déroule en deux temps : une première séance visant à éliminer les énergies négatives, avec un seul bol en vibration promené le long du buste de la personne assise en tailleur, puis une seconde, destinée à relaxer, la personne étant couchée et entourée de 7 bols différents. Nous ressentons l'effet des vibrations longtemps après la séance. Ces deux initiations nous coûtent 5000 Rps pour deux.

Singing bowl healing

Singing bowl healing

Nous prenons ensuite deux bus successifs pour nous rendre à notre prochaine destination: Bhaktapur. Nous déposons nos bagages à la Newa Guesthouse, où nous disposons d'une chambre rudimentaire (35 dollars), mais offrant une vue extraordinaire sur la place Taumadhi Tole et ses trois magnifiques temples, que nous pouvons admirer depuis notre terrasse.

Notre chambre à la Newa Guesthouse

Notre chambre à la Newa Guesthouse

Vue depuis notre chambre

Vue depuis notre chambre

Avant de partir à la découverte de la ville, nous goûtons la spécialité des lieux, le juju dhau, un yaourt fait à l'ancienne, riche et crémeux à souhait ! Absolument délicieux.

Nous acceptons ensuite les services d'un guide qui s'exprime particulièrement bien en français. Il nous pilote à travers la ville, et fournit de nombreuses explications concernant les temples, palais et bassins. Il nous fait aussi découvrir des facettes plus insolites de la ville, et nous passons un agréable moment de visite guidée, pour environ 8 euros. Nous profitons du reste de l'après-midi pour flâner à notre rythme dans la ville, et apprécions d'autant plus son charme particulier. Tous ces bâtiments, des plus prestigieux aux plus humbles, semblent sortir d'un autre âge. Toutefois, il ne s'agit nullement d'une ville-musée, car ses habitants perpétuent la tradition newar la plus pure, et il y règne une animation très particulière.

Népal - 9 : Bodhnath, Bhaktapur
Népal - 9 : Bodhnath, Bhaktapur
Népal - 9 : Bodhnath, Bhaktapur
Népal - 9 : Bodhnath, Bhaktapur
Bhaktapur

Bhaktapur

Le soir venu, nous prenons notre repas dans la gargote la plus modeste et discrète de Dattatraya Square, où nous mangeons, pour moins de 2 euros à deux, différents plats de légumes, de mouton, de flocons de riz, de haricots et de pommes de terre, arrosés d'un litre de jhad. L'endroit a beau être sordide, les mets sont succulents et nous nous régalons.

Népal - 9 : Bodhnath, Bhaktapur

Nous traînons quelque peu sur la place Taumadhi Tole et écoutons différentes assemblées d'hommes réunis devant le temple, qui chantent accompagnés de quelques percussions, le tout à la lueur des bougies au beurre qui encadrent l'entrée du temple. 

Il ne nous reste que quelques pas à faire jusqu'à la porte de notre guesthouse, que nous regagnons pour y passer la nuit.

Partager cet article

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Voyages
commenter cet article

commentaires