11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 20:38
De Herborist - 2

Chère lectrice, cher lecteur, bonjour !

C'est avec plaisir que nous retournons au restaurant d'Alex Hanbuckers, que nous avions déjà visité il y a deux ans (voir notre article précédent). L'établissement situé à Sint-Andries près de Bruges a conservé tout son charme, mais s'est vu doté d'une toute nouvelle et très spacieuse cuisine dans l'intervalle.

Nous prenons place près du feu ouvert, et découvrons le menu "Herborist" à 6 services, le plus long, proposé à 94 euros, plus 39 euros pour les vins adaptés. Selon notre habitude, nous ouvrons les festivités par une petite coupe de champagne pour accompagner les mises en bouche. Celles-ci arrivent sous la forme d'un plateau figurant de manière originale un petit jardin, avec un plat imitant la terre plantée de légumes, un seau miniature contenant une salade de quinoa, et une version revisitée de mojito servie dans un petit arrosoir. Tout cela est fort bon, frais à souhait, et même la "terre" est délectable.

Petit jardin

Petit jardin

Le premier plat du menu proprement dit est une anguille fumée avec radis et betterave. Une association que nous avons déjà rencontrée précédemment, mais qui se trouve ici exécutée avec une très grande précision, la texture de l'anguille se mariant par ailleurs particulièrement bien avec le Senses Alvarinho aux arômes de fruits tropicaux qui accompagne ce plat.

Anguille, radis, betterave

Anguille, radis, betterave

Nous poursuivons avec une préparation de langoustine, topinambour et jambon. Nous apprécions particulièrement la partie chaude du plat, avec un crustacé parfaitement cuit et très parfumé, étayé par une crème de topinambour. Dans notre verre, un Blanc Selecció Jané Ventura 2013, où réapparaissent les arômes de fruits tropicaux, mais avec une bouche plus minérale, cette fois.

Langoustine, topinambour, jambon

Langoustine, topinambour, jambon

On nous sert à présent notre troisième vin, un Chardonnay Altkirch du Tyrol du Sud, plus en rondeur, avec à nouveau des notes de fruits exotiques. Il seconde une préparation de poireau grillé, chou-fleur, dorade royale et coquillages. Nous sommes séduits par le poireau et sa belle présence dans cette composition équilibrée.

Poireau grillé, chou-fleur, dorade royale, coquillages

Poireau grillé, chou-fleur, dorade royale, coquillages

En guise de transition vers le plat de viande, on nous présente un "rond de sorcière", une déclinaison de champignons avec crunch d'oignon et bière brune. Des saveurs et des couleurs automnales, aussi agréables à l'œil qu'au palais, très bien soutenues par un excellent Graves, un château Pont de Brion 2011 dense et riche qui nous séduit grandement.

Rond de sorcière, crunch d'oignon et bière brune

Rond de sorcière, crunch d'oignon et bière brune

Le vin rouge est un Li Veli Passamante, un vin des Pouilles aux arômes de fruits mûrs, qui se marie bien avec notre perdrix à pattes rouges, servie avec chou vert et jus nature. Si l'ensemble donne toute satisfaction sur le plan gustatif, peut-être aurions-nous préféré une cuisson un peu moins vive pour la perdrix.

Perdrix, chou vert, jus nature

Perdrix, chou vert, jus nature

Nous commandons en supplément une sélection de cinq fromages (20 euros), servie avec un excellent porto.

Fromages

Fromages

Le dessert est servi dans trois coupes, et décline poire et chocolat, spéculoos et mandarine, et préparation au riz. Un bel équilibre de saveurs et de textures.

Dessert

Dessert

Les succulentes mignardises qui accompagnent notre café sont servies dans une barquette en bois, et constituent un clin d'œil à la présentation de la mise en bouche, évoquant cette fois-ci un petit jardin japonais.

Mignardises

Mignardises

En conclusion, nous avons éprouvé autant de plaisir à nous attabler chez Alex Hanbuckers que lors de notre première visite. Nous y avons retrouvé le même souci du détail, la justesse et le raffinement dans l'équilibre des goûts. L'accueil du patron y est toujours aussi chaleureux et avenant. Malheureusement, nous reprenons la route le soir même, l'établissement ne proposant plus de chambre in situ (il est néanmoins possible de loger non loin de là).

Faut-il aller chez De Herborist ? Oui, car il s'agit d'un excellent rapport qualité-prix, pour une cuisine créative et un accueil des plus souriants.

Catherine et Daniel

Alex Hanbuckers

Alex Hanbuckers

Partager cet article

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Restaurants étoilés
commenter cet article

commentaires