2 septembre 2018 7 02 /09 /septembre /2018 14:31
Afrique du Sud - 6 : Bloemfontein - Cradock- Addo - Plettenberg Bay

Samedi 28 juillet

Sitôt notre petit déjeuner pris, nous levons l’ancre en direction de Bloemfontein, à un peu plus de 400 km de route. Le paysage est essentiellement composé de vastes étendues herbeuses où paissent des troupeaux de vaches et parfois de moutons. Il est environ 13 heures lorsque nous arrivons à destination, au Lemon and Lime Guest House (environ 70 euros). Nous y trouvons porte close et appelons la gérante des lieux, qui nous apprend que l’endroit ne sera accessible qu’à partir de 14 heures. Nous en profitons pour faire un tour au Mimosa Mall tout proche, qui présente sur deux étages de nombreux magasins de vêtements streetwear ainsi que quelques établissements de restauration. Nous nous attablons à l’un d’eux pour un hake and chips de bonne qualité (75 ZAR, soit 5 euros environ). Nous revenons ensuite à notre hôtel, et prenons possession de notre chambre où nous traînons un peu avant de repartir, vers 18 heures, pour un restaurant situé de l’autre côté du centre-ville, le Margaritas Seafood and Steak. Nous y savourons d’excellentes viandes parfaitement cuites, et y dégustons un très agréable Cabernet Franc Chamonix 2015, légèrement boisé et aux tanins subtils (le tout pour l’équivalent de 45 euros pour deux).

Dimanche 29 juillet

Selon la routine désormais bien établie, nous commençons par un bon petit déjeuner, puis remontons en voiture pour une autre longue route de plus de 400 km. Les paysages traversés restent sensiblement les mêmes que la veille, peut-être un petit peu plus verdoyants par moments. La route à proprement parler est toujours bonne, voire excellente, exception faite d’une zone de piste d'une trentaine de kilomètres, environ à mi-chemin. Il est 14 heures lorsque nous atteignons notre étape, la petite ville de Cradock. Nous faisons étape au « Die Tuishuise & Victoria Manor », l’un des plus anciens hôtels de toute l’Afrique du Sud. En guise de chambre (1170 ZAR, soit environ 70 euros), nous recevons les clefs d’une petite maison adorablement aménagée, avec deux grandes chambres, un salon avec salle à manger (les couverts sont mis à table), une ancienne cuisine, une grande salle de bain, une salle de douche et un joli jardinet à l’arrière. Le tout doit bien faire 160 m2, est parfaitement entretenu et décoré de meubles antiques. Nous voilà revenus à la fin du XIXème siècle. Cette maison porte un nom : « Out of Africa ». Il en va de même pour toutes les petites maisons qui bordent cette rue, Market street, et ont pour la plupart été rachetées et aménagées par l’hôtel proprement dit. Ce dernier, construit en 1848, trône en début de rue, tel la locomotive du train de maisons qui le suivent. Nous nous offrons une petite promenade à pied dans les rues avoisinantes, et découvrons d’autres habitations et bâtiments d’époque qui confèrent à ce quartier du centre-ville un caractère particulièrement charmant. Pour le repas du soir, nous revenons à l’hôtel même, et prenons place dans la grande salle aux murs pourpres du restaurant. Nous y mangeons notamment un carpaccio d’impala et un bobotie, sorte de pain de viande chaud et bien épicé. Un repas correct, accompagnés d’un Pinotage un peu plat.

Cradock

Cradock

Afrique du Sud - 6 : Bloemfontein - Cradock- Addo - Plettenberg Bay

Lundi 30 juillet

Après le petit déjeuner, nous quittons Cradock et prenons la direction d’Addo, distant de 200 km. Notre première étape du jour est l’« Addo Elephant National Park », une jolie réserve plus verdoyante que celles visitées précédemment et qui, comme son nom l’indique, abrite de nombreux éléphants (plus de 700 recensés) ainsi que beaucoup d’autres espèces, dont notamment des élands du Cap et des chacals à dos noir. Nous y observons aussi de nombreux zèbres ainsi que d’innombrables phacochères. Entre la porte sud du parc (Matyholweni Gate) et Addo, la piste est mauvaise sur une vingtaine de kilomètres avant de rejoindre la route goudronnée qui nous mène au « Addo African Home », notre adresse pour la nuit (850 ZAR, soit environ 50 euros). Ce lodge élégant, récent et bien tenu nous offre gracieusement un surclassement substantiel, et nous posons nos valises dans une grande chambre avec salle de douche et toilettes séparées, un espace beaucoup plus vaste que le rondavel que nous avions réservé au départ. Nous mangeons au restaurant de l’hôtel, une vaste salle décorée simplement et avec goût, et savourons un filet de springbok tendre à souhait et un tajine de poulet très parfumé. Le vin est un Cabernet Sauvignon, correct mais sans plus. Tout au long du repas, les haut-parleurs diffusent d’anciennes chansons françaises : Trenet, Bourvil, Fernandel (la co-gérante des lieux est Française...).

Addo Elephant National Park

Addo Elephant National Park

Afrique du Sud - 6 : Bloemfontein - Cradock- Addo - Plettenberg Bay

Mardi 31 juillet

Après l’omelette au bacon et le café du matin, nous reprenons la route et mettons environ 3 heures pour parcourir les 260 km qui nous séparent de Plettenberg Bay, notre étape du jour. Les paysages traversés sont de plus en plus verdoyants. Plettenberg Bay est une station balnéaire assez convenue, très prisée des Sud-Africains, posée dans une large baie. Notre hôtel, le Milkwood Manor on Sea (910 ZAR soit environ 50 euros), donne directement sur la plage, juste au départ de la Seagull Island, au bord de la lagune. Nous commençons par prendre un délicieux cappuccino au Lookout Deck, dont la terrasse de bois domine la plage juste en contrebas. Nous reprenons ensuite la voiture pour la Robberg Nature Reserve (entrée : 40 ZAR, soit environ 2 euros), une péninsule rocheuse qui s’avance dans l’océan Indien sur plus de 9 km. C’est l’occasion d’une jolie promenade à pied d’environ deux heures, en suivant un sentier parfois un peu acrobatique, dans un paysage de toute beauté encore magnifié par la belle lumière de la fin de journée. D’un surplomb, nous apercevons une colonie de phoques du Cap s’ébattre dans l’océan et se prélasser sur les rochers du bord. Sur le chemin du retour vers la voiture, nous devinons une grande forme nageant entre deux eaux : un grand requin, plus que probablement. Pour le repas du soir, nous nous installons au Fat Fish, restaurant situé au premier étage d’un petit centre commercial et décoré avec recherche, si on fait abstraction des colonnes miroitantes du centre de la pièce. Nous sommes servis par un gigantesque serveur moyennement amène. En entrée, nous prenons un excellent carpaccio de koudou et un tempura de crevettes, savoureux lui aussi. Les plats principaux sont tout aussi agréables : du « white fish » servi dans une sauce tomate assez épicée et un « kingklip » au parmesan. Seul le vin, un Chardonnay « easy drinking », nous laisse assez sceptiques. Nous achevons la soirée avec un expresso et un Irish Coffee pour une addition totale de l’équivalent de 55 euros.

Robberg Nature Reserve

Robberg Nature Reserve

Afrique du Sud - 6 : Bloemfontein - Cradock- Addo - Plettenberg Bay

Partager cet article

Repost0

commentaires