22 août 2019 4 22 /08 /août /2019 17:11
Trois semaines dans l’Ouest américain - 6 : de La Verkin à Las Vegas

Jeudi 1er août

Le temps de prendre un café dans notre chambre, et nous mettons le cap sur le Zion National Park où nous arrivons une demi-heure plus tard. Nous présentons notre pass à l’entrée et garons notre voiture, le parc ne se visitant qu’en navette. Nous nous rendons d’emblée au Temple of Sinawava, neuvième et dernière halte de la Scenic Drive, et entamons à pied le Riverside Walk. Cette balade facile (et très fréquentée) ne prend qu’une heure environ, même en prenant le temps de photographier tranquillement les nombreux et placides écureuils que nous croisons. Le paysage environnant est agréablement pittoresque, avec la jolie Virgin River encaissée entre des parois rocheuses de grès rouge, mais l’affluence touristique nuit quelque peu à la sérénité des lieux. Nous reprenons la navette, nous arrêtons encore au Big Bend (arrêt numéro 8) le temps de quelques clichés, puis regagnons notre voiture pour la suite de notre voyage.

Zion National Park

Zion National Park

Trois semaines dans l’Ouest américain - 6 : de La Verkin à Las Vegas

Trois heures plus tard, nous arrivons au Valley of Fire State Park, un parc national non compris dans notre pass. À l’entrée, nous déposons les 10 dollars de droit d’accès dans une enveloppe que nous glissons dans une boîte aux lettres : tout repose sur la confiance ! Le site est magique : si le grès rouge domine, toutes les couleurs et formes rocheuses imaginables sont ici réunies, et ce paysage changeant est magnifié sous le soleil déclinant. Nous croisons à maintes reprises des mouflons peu farouches, auxquels nous devons céder le pas sur la route.

Valley of Fire State Park

Valley of Fire State Park

Encore une heure de route, et nous arrivons à Las Vegas, notre destination du jour. Nous prenons nos quartiers au Mardi Gras Hotel & Casino, un grand établissement étonnamment bon marché (42 dollars la nuit). La chambre est vaste et correcte, quoiqu’un peu vieillotte. Le soir tombe, et nous décidons de nous rendre sur le célébrissime Strip, boulevard des super complexes hôtels-casinos, des restaurants prestigieux et des galeries marchandes de tous les superlatifs. La section que nous visitons réunit quelques incontournables : le Bellagio et ses fontaines, le Paris Las Vegas et sa Tour Eiffel, le Caesars Palace et sa Rome antique, The Venetian et ses canaux... Il s’en dégage une incroyable ambiance qui combine luxe, kitsch et frénésie. Chacun de ces immenses hôtels (The Venetian compte plus de 7000 chambres) est comme une petite ville à part entière, avec casinos, centres commerciaux, restaurants, musées, boîtes de nuit, salles de sport, chapelles de mariage et attractions diverses. Avec ses 150 000 chambres, Las Vegas est la première ville hôtelière du monde. Le Strip est classé National Scenic Byway, et fait même partie du cercle très restreint des 27 All-Americans Roads.

Nous prenons notre repas du soir au Mon Ami Gabi, l’un des 12 restaurants du complexe Paris Las Vegas, où nous nous amusons des clichés français revisités à la sauce vegassienne. Vu les prix affichés, nous nous contentons de simples salades, accompagnées d’un verre de vin et d’une bière, pour une addition de près de 70 dollars !

Fourbus par cette longue journée de route et de visite, nous regagnons notre hôtel pour une nuit de repos amplement méritée.

Notre chambre au Mardi Gras Hotel & Casino

Notre chambre au Mardi Gras Hotel & Casino

Sur le Strip

Sur le Strip

Trois semaines dans l’Ouest américain - 6 : de La Verkin à Las Vegas

Vendredi 2 août

Nous émergeons un peu plus tard ce matin, et il est déjà 11 heures lorsque nous entamons notre visite de la ‘ville du péché’. Nous commençons par le Wynn Las Vegas / Encore Las Vegas, un complexe ultra chic et nettement moins kitsch. Nous poussons ensuite la porte de la Guardian Angel Cathedral, dont les vitraux sont dédiés au thème du casino ! Nous nous rendons ensuite à la Stratosphere Tower, une tour d’observation de 275 mètres de haut, où nous sirotons un cocktail tout en admirant la vue panoramique sur la ville, l’Arizona et la Californie. L’accès au sommet de la tour revient tout de même à plus de 50 dollars pour deux ! Non loin de la tour se trouve le Circus Circus, qui abrite un parc d’attractions dans lequel se trouvent les plus grandes montagnes russes en salle du monde, dans l’atmosphère familiale de l’Adventuredome.

Vue du haut de la Stratosphere Tower

Vue du haut de la Stratosphere Tower

Adventuredome

Adventuredome

D’un coup de voiture, nous filons à l’autre bout du Strip pour prendre la photo de l’incontournable Welcome to Fabulous Las Vegas Sign, symbole de la ville. À un jet de pierre de là se trouve l’adorable Little Church of the West en bois qui, en 77 ans d’existence, a vu s’unir maintes célébrités. Bien que modestes quidams, nous entrons au bureau et nous adressons au préposé dans l’idée de renouveler nos vœux. De fait, c’est possible immédiatement et plusieurs formules nous sont proposées, prospectus à l’appui. Tout cela est absolument charmant, mais le budget reste un peu excessif pour notre bourse. Nous nous contentons de quelques photos devant la chapelle en guise de souvenir.

Sign

Sign

Little Church of the West

Little Church of the West

Un peu plus loin sur le Strip se trouve le gigantesque Sphinx gardant la pyramide de 30 étages du Luxor, où nous nous arrêtons afin de siroter un cocktail (25 dollars pour deux) en vue de contrer quelque peu la chaleur écrasante (42 degrés) qui règne dans la ville. Nous partons jeter un œil sur la Cleveland Clinic Lou Ruvo Center for Brain Health aux formes organiques et déstructurées signées Frank Gehry.

Luxor

Luxor

Cleveland Clinic Lou Ruvo Center for Brain Health

Cleveland Clinic Lou Ruvo Center for Brain Health

La nuit tombant, l’heure est venue de nous rendre Fremont Street, dont une partie a été transformée en zone piétonne et recouverte d’une immense arche métallique de 27 mètres de haut parsemée de diodes lumineuses. Dès la tombée de la nuit, on peut y admirer d’impressionnants spectacles son et lumière, tandis qu’au sol, plusieurs scènes présentent divers groupes de musiciens, sans compter les artistes de rue et autres créatures peu vêtues (mâles et femelles) haranguant les passant afin de monnayer une photo à leurs côtés. La faim se faisant sentir, nous pénétrons dans le gigantesque Golden Nugget, où nous commandons une fois encore deux salades, un verre de vin et une bière (60 dollars). Ainsi s’achève notre dernière soirée à Las Vegas.

Fremont Street

Fremont Street

Trois semaines dans l’Ouest américain - 6 : de La Verkin à Las Vegas

Partager cet article

Repost0

commentaires