8 décembre 2013 7 08 /12 /décembre /2013 21:00
DSC02716

 

Chère lectrice, cher lecteur, bonjour!

C'est durant l'été 2013 qu'Arabelle Meirlaen, seule femme étoilée de Belgique et nommée chef de l'année 2014 par le guide Gault&Millau, a pris ses quartiers dans son nouvel établissement, situé à Marchin. Le bâtiment, nouvellement construit, est aménagé de manière sobre et moderne. On nous installe à une table située dans la salle principale, juste à côté de la cave à vin vitrée. 

Pour ouvrir le menu dégustation de la "Cuisine intuitive" selon Arabelle, nous optons pour un apéritif maison évoquant le Maitrank, mais avec davantage d'impressions d'agrumes. Il est accompagné de trois petites mises en bouche, une préparation à base de différents légumes avec des notes vinaigrées et framboisées, toute en fraîcheur et très agréable, un velouté au potiron, bon mais peu surprenant, et d'un délicieux lingot d'or de foie gras, extrêmement fondant et savoureux.

DSC02724
Légumes du moment
 
DSC00999
Velouté au potiron
 
DSC02731
Lingot d'or de foie gras

 

Le premier plat proprement dit est une crevette Obsiblue naturellement bleue, servie crue et en tronçons, avec des perles de citron et différents légumes et herbes. Cette préparation très rafraîchissante, simple et naturelle, est accompagnée d'un Bourgogne Chitry Olivier Morin 2009 Olympe, un Chardonnay à la finale de noisette.

DSC01004
Crevette Obsiblue

 

Pour suivre, nous recevons une coquille Saint-Jacques de Riec sur Belon, une préparation elle aussi toute en simplicité, agrémentée de champignons. La cuisson est parfaite. Dans notre verre, un vin d'Anjou Château Pierre-Bise La Garde Libre 2009, qui s'associe parfaitement aux saveurs justes de notre Saint-Jacques.

DSC01009
Saint-Jacques

 

Le service suivant est un king crabe et bœuf Holstein maturé 49 jours et fumé 42°. La viande est étonnante de tendreté et, associée au crabe, offre un jeu de textures très agréable. Elle s'accompagne d'un vin du Gard, un domaine Mourgues du Grès, Terre d'Argence, un vin minéral assemblé à base de Viognier et Roussanne.

DSC02746
King crabe et bœuf

 

Vient ensuite un saumon Salma de l'île de Bromlo. Ici encore, même esprit de fraîcheur et de simplicité pour un produit de qualité. Le vin servi est cette fois un Mercurey les Chazeaux Vieilles Vignes 2005, avec des notes de fruits rouges.

DSC01017
Saumon Salma

 

Pour la préparation de viande, nos chemins se séparent, Daniel n'aimant pas le gibier. Catherine reçoit le chevreuil prévu au menu, tandis qu'on sert à Daniel un porc iberico. Les deux viandes bénéficient de la même préparation, toujours dans le même esprit de simplicité et d'évidence gustative. Dans notre verre, un Yo no puedo màs, vin naturel du Languedoc-Roussillon aux notes épicées et fruitées.

DSC02757
Chevreuil
 
DSC01021
Porc iberico

 

Vient ensuite le Mélo Cake de référence, qui s'avère effectivement très savoureux. Il est suivi par une assiette de mignardises variées, dont certains classiques comme le cannelé, mais toutes excellentes.

DSC02763
Mélo cake
 
DSC01037
Mignardises

 

En conclusion, et pour reprendre l'allégation d'Arabelle sur sa propre cuisine, nous avons effectivement dégusté des produits servis en cuisson juste qui nous ont donné du plaisir. Nous avons apprécié la grande qualité des produits ainsi que la finesse de la mise en œuvre. Quant au côté "insolite" revendiqué, peut-être n'était-il pas toujours au rendez-vous. 

Côté prix, le menu "Intuitif" en 6 services que nous avons pris revient à 90 euros (75 euros pour 5 services et 60 pour 4). Le forfait vin revient quant à lui à 50 euros pour 5 vins, assez généreusement servi par un sommelier plutôt hors normes.    

Faut-il aller chez Arabelle Meirlaen ? Oui, si vous recherchez une cuisine très appliquée et savoureuse, préparée avec justesse et d'excellents produits. Pour plus de fougue et de découvertes, d'autres adresses seront peut-être plus indiquées.

Catherine et Daniel

Partager cet article

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Restaurants étoilés
commenter cet article

commentaires