25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 14:53

HPKu01

 

Vendredi 9 août

Après un copieux petit déjeuner à l'hôtel, nous prenons un tuktuk pour nous rendre à la gare. Dans la file pour acheter notre ticket de train, nous voyons un homme demander aux personnes leur destination, récupérer le montant du billet et aller l'acheter pour elles en accédant directement à la caisse. Il finit par s'adresser à nous dans ce but, et nous demande 300 roupies (un peu moins de 4 euros) pour nos deux tickets vers Kurukshetra. Nous les lui donnons et 30 secondes plus tard, il revient avec les tickets. Tout en nous dirigeant vers les quais, nous constatons que le prix indiqué sur le ticket est de 70 roupies, soit un total de 140 roupies. Nous avons donc été les victimes (à demi dupes, tout de même) d'une sympathique petite arnaque qui nous aura coûté... deux euros.

Nous montons à bord du Paschim Express, et nous insinuons dans un compartiment archibondé. Un homme se lève pour laisser son bout de siège à Catherine, tandis que Daniel reste debout pendant les deux heures trente du trajet, comprimé entre les autres passagers. Il règne néanmoins une ambiance détendue et bon enfant qui rend le trajet tout à fait supportable, d'autant plus que la chaleur n'est pas excessive.

Il est presque deux heures de l'après-midi lorsque nous posons le pied sur le quai de la gare de Kurukshetra, en fait la ville de Thanesar dans le district de Kurukshetra qui serait, selon les enseignements hindous, le berceau de l'univers.

Nous commençons par nous rendre à l'hôtel de notre choix, soit le Neelkanthi Krishna Dham Yatri Niwas, un endroit propre mais sans charme. Nous y prenons une chambre assez spacieuse qui nous coûte un peu moins de 20 euros (1615 roupies). Le temps de déposer les bagages, et nous sortons pour convenir avec un tuktuk d'un forfait de visite des environs. Nous tombons d'accord pour un circuit de 3 heures environ qui nous revient à 500 roupies (plus ou moins 6 euros).

HPKu02
Notre chambre
 
HPKu03
En tuktuk

 

Le chauffeur nous conduit consciencieusement au pied de différents temples dédiés pour la plupart à Krishna et ses avatars, et notamment celui de Jyotisar où pousse le banian qui serait le rejeton de celui sous lequel Krishna aurait prononcé la Bhagavad Gita. Nous visitons également le petit et surtout le grand réservoir, dit Brahmasarovar, réputé être le plus grand de l'Inde. L'endroit est principalement fréquenté par des pèlerins, et l'ambiance générale est à la fois détendue et dévote.

HPKu04
Temple de Jyotisar
 
HPKu05
Brahmasarovar
   
HPKu06 HPKu07
Pèlerins

 

Après un excellent jus de canne à sucre, nous regagnons notre hôtel pour un peu de repos et une douche revigorante. Nous descendons dans la salle de restaurant de l'hôtel, parfaitement déserte et vierge de toute décoration. On nous y sert deux thalis végétariens très bon marché (125 roupies par personne, soit un euro et demi) et corrects, que nous mangeons avec appétit avant de regagner notre chambre.

HPKu08 HPKu09
Jus de canne à sucre Thali

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Voyages
commenter cet article

commentaires