13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 10:49

 

Kifkif1

 

Chère lectrice, cher lecteur, bonjour !

Le Kif kif café occupe une ancienne pompe à essence, au pied des étangs d'Ixelles, au numéro 1 du square de Biarritz. Son affectation d'origine lui vaut une architecture particulière, mise en valeur par une décoration à la fois orientale et vintage. Les couleurs et les lumières sont très bien étudiées, et la salle assez vaste propose une ambiance à ia fois intime et conviviale.

Ici, pas de trace de mauvais goût clinquant orientalisant. Le personnel est particulièrement sympathique et propose de manière bon enfant une carte attrayante. Les deux buffets - l'un dédié aux "mini-kifs", soit un assortiment de hors-d'œuvres israéliens, l'autre aux pâtisseries orientales, en provenance directe de La Bague de Kenza à Paris - attirent d'emblée le regard et ouvrent l'appétit.

Kifkif2 Kifkif03
Les mini-kifs Les pâtisseries

 

Pour nos entrées, nous optons justement pour les mini-kifs, ainsi que pour un brick à l'œuf et une pastilla de poulet. Le tout est savoureux à souhait, servi avec générosité et arrosé d'un vin rouge naturel qui convient à merveille.

Kifkif4 Kifkif05
Pastilla de poulet Brick à l'œuf
 
Kifkif06 
Mini-kifs en entrée

 

Pour suivre, nous choisissons un tajine de poulet au citron, un autre d'agneau aux pruneaux, et un couscous au mouton. La viande des tajines est parfaitement tendre, le couscous irréprochable, et les préparations sont aussi goûteuses qu'on peut l'espérer. Il faut préciser que deux chefs se partagent les fourneaux : l'un, israélien, s'occupe des mini-kifs, et l'autre, marocain, se charge des grillades, couscous et tajines qui composent la carte.

Kifkif7 Kifkif9
Tajine de poulet au citron Tajine d'agneau aux pruneaux
   
Kifkif10 Kifkif8
Brochettes du couscous Vue générale des plats

 

Comme nous n'avons plus très faim après tous ces plats délicieux, nous nous contentons d'un petite assiette de ces pâtisseries qui nous avaient fait de l'œil dès notre entrée dans l'établissement. Celles-ci sont très fines, délicatement parfumées et absolument pas écœurantes comme il nous arrive trop souvent de le déplorer dans certains restaurants orientaux. 

Kifkif11
Pâtisseries

 

La lumière baisse et, tandis que nous dégustons nos thés à la menthe et cafés, apparaît une danseuse orientale qui distrait l'assemblée pendant un bon quart d'heure. 

Kifkif12

 

Nous demandons alors l'addition, qui s'élève à 30 euros par personne, boissons comprises, un prix que nous estimons tout à fait raisonnable pour la qualité du cadre, de la cuisine, de l'ambiance et du service proposés. 

Faut-il aller au Kif kif café ? Mais oui, bien sûr ! 

Catherine et Daniel

Partager cet article

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Restaurants
commenter cet article

commentaires