1 avril 2014 2 01 /04 /avril /2014 16:04
Tortue00

 

Chère lectrice, cher lecteur, bonjour !

Nous poussons cette fois-ci la porte de la Tortue du Sablon, un petit restaurant établi rue de Rollebeek, 31, à 1000 Bruxelles. Une salle unique, assez petite, aux murs rouge carmin nous accueille, au son d'un jazz des plus cosy. On nous apporte la carte, et nous optons pour le menu tortue à 39,90 euros à trois services, qui propose une entrée et un plat à choisir sur la carte, suivis du dessert du moment. Pour le vin, notre choix se porte sur un Mâcon-Lugny pour accompagner les plats de poisson qui font la quasi-unanimité de la table, et un verre de vin rouge du patron pour l'unique plat de viande commandé. 

Après des apéritifs classiques, nous recevons nos entrées : une raviole maison de homard canadien et crémeux de gorgonzola, ainsi qu'une escalope de foie d'oie lardé en croûte et réduction de bouillon d'oie bordelais. Les deux préparations sont classiques mais bien exécutées. Le foie d'oie est savoureux, le homard plus terne, mais les deux plats sont agréables. Le vin est lui aussi de bonne facture, sans laisser un souvenir impérissable.

Tortue01
Raviole de homard
 
Tortue02
Foie d'oie en croûte

 

Pour le plat, nous avons choisi d'une part un cœur de cabillaud royal, risotto à la truffe et bouillon de parmesan émulsionné, et d'autre part, un filet de veau mi-fumé au bois de chêne, crémeux de panais, condiment libanais, jus de veau à l'ail noir. Le cabillaud est parfaitement cuit et l'émulsion agréablement préparée. Seul le risotto aurait gagné à être un peu plus crémeux. Quant au filet de veau, il a lui aussi bénéficié d'une cuisson juste, agrémentée d'un bon goût de fumé, mais les garnitures sont un peu en-deçà. Le petit vin rouge du patron, un Côtes-du-Rhône, convient tout à fait, et donne même envie d'opter la prochaine fois pour le vin maison ! 

Tortue03
Cœur de cabillaud
 
Tortue04
Filet pur de veau

 

Nous clôturons ce repas par le "dessert du moment", une panna cotta surmontée d'un coulis de cassis, aussi simple que savoureuse, et servie à juste température.

Tortue05
Panna cotta au coulis de cassis

 

Pour terminer le repas, nous prenons encore deux cafés, qu'on nous sert accompagnés d'un petit plateau de mignardises, classiques mais de bonne facture.

Tortue06
Mignardises

 

Nous demandons l'addition, qui s'élève à 50 euros par personne, tout compris (apéritif, menu, vin, café). 

En résumé, voici une adresse tout à fait recommandable pour un établissement qui s'élève au-dessus de la moyenne des restaurants non étoilés. Les produits sont de très bonne qualité et d'une grande fraîcheur, toujours travaillés de manière soignée. Les saveurs, quoique agréables, pourraient être parfois plus affirmées. Néanmoins, nous avons dégusté un repas qui tient largement ses promesses pour le prix demandé.

Faut-il aller à la Tortue du Sablon ? Oui, car il s'agit d'un restaurant offrant un bon rapport qualité-prix.

Catherine et Daniel

Partager cet article

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Restaurants
commenter cet article

commentaires