6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 19:41

 

Stockholm 00

 

Chère lectrice, cher lecteur, bonjour ! 

Nous voici à Stockholm, pour trois jours. Il fait froid (3°), mais un soleil radieux nous offre une très belle lumière en cette fin d'octobre.

Nous logeons au "Birger Jarl", un vaste établissement bien situé à deux stations de métro de la gare centrale. La chambre est petite mais agréable, dans le genre design suédois. 

Stockholm 01

 

Pour notre séjour, nous avions acheté sur Internet des cartes Stockholmskortet, qui permettent d'utiliser les transports en commun à volonté, et d'accéder gratuitement aux musées et autres sites. Nous passons nos premières heures à sillonner le quartier environnant de la City. Le calme et la propreté sont les impressions dominantes. L'architecture générale est plutôt austère, avec d'imposants bâtiments dédiés â la culture (Konserthuset, Operan, Kulturhuset, etc.). Nous traversons aussi quelques parcs, plus séduisants par les jeux de lumière dans le feuillage automnal que par leur beauté intrinsèque. Nous visitons également le touchant petit musée Strindberg, où nous apprécions particulièrement l'appartement entièrement mis en scène dans lequel l'artiste a vécu jusqu'à sa mort en 1912. Le musée abrite également une exposition consacrée à l'artiste et ses contemporains. Un léger regret toutefois : la plupart des explications ne sont données qu'en suédois. 

Stockholm 02 Stockholm 03
Parc  
   
Stockholm 04 Stockholm 05
Musée Strindberg  

 

Petite expérience amusante: un apéritif bien frais à l'Absolute Bar, un espace tout en glace, mobilier et verres compris. On fournit des capes et des gants à l'entrée afin de ne pas geler sur place car il y fait -5° en permanence. 

Stockholm 06
Bar en glace

 

Pour le repas, nous choisissons le Rolfs Kök, un restaurant de cuisine suédoise de très bonne tenue, dans un cadre convivial et chaleureux. L'endroit, visiblement prisé, attire beaucoup de monde. Dans nos assiettes, renne et sauce au foie gras, et confit de porc au chou. Pour terminer, deux desserts à base de baies suédoises. Le vin est extrêmement cher, mais est heureusement aussi servi au verre, ce qui permet tout de même d'accompagner son repas à un prix accessible. Du reste, les plats proposés le sont toujours avec une suggestion de vin ciblée, proposée justement au verre. 

Le lendemain, nous commençons la journée par le sud de la ville. Nous découvrons, entre autres choses, une charmante petite cité-jardin, une mosquée aménagée dans une ancienne centrale électrique, une filature traditionnelle toujours en activité, et d'autres petits pavillons du 18ėme siècle construits sur une hauteur offrant un très beau panorama sur la ville. Mention spéciale pour le Fotografiska, un musée logé dans l'ancien bâtiment des douanes, aussi intéressant par la qualité de son aménagement que par celle des expositions de photos proposées. L'étage supérieur du bâtiment est occupé par un bar-restaurant, un espace ouvert et lumineux, avec de nombreux canapés permettant d'observer confortablement le panorama sur la ville.

Stockholm 07 Stockholm 08
Cité-jardin Maison ouvrière
   
Stockholm 09 Stockholm 10
Panorama depuis les hauteurs du Södermalm Près du Fotografiska
   
Stockholm 11 Stockholm 12
A l'entrée du Fotografiska  

 

Avant d'entamer la visite de Gamla Stan, l'île historique de la ville, nous y faisons une halte gourmande dans la plus ancienne konditori de Stockholm, la maison Sundbergs, à la décoration aussi "pâtissière" que le contenu de nos assiettes. Le chocolat chaud fait merveille en cette journée froide et pluvieuse, que nous poursuivons par la visite des places et ruelles médiévales de ce quartier plus touristique. 

Stockholm 13
Konditori Sundbergs
   
Stockholm 14 Stockholm 15
Vieille ville  

 

Le soir tombe très vite sous ces latitudes et en cette saison. Il est à peine 17h30 lorsque nous nous attablons pour le repas du soir, dans la bonne tradition suédoise. Le restaurant "Den Gyldene Freden" est installé dans une maison ancienne, avec un décor à l'avenant. Nous y savourons deux délicieux plats de poisson, perche et sébaste, préparés simplement mais parfaitement cuits. Ici aussi, nous optons pour le vin au verre, étant donné les prix pratiqués. Un cheese-cake et un assortiment de fromages suédois viennent clôturer le repas. 

Pour notre dernière journée, nous visitons tout d'abord le musée du Vasa, un navire de guerre tout en bois ayant sombré en 1628, et sorti quasi intact des eaux 333 ans plus tard. Une visite des plus impressionnantes, qui vaut absolument le détour. La mise en valeur est, comme souvent à Stockholm, particulièrement réussie. 

Stockholm 16 Stockholm 17
Vasa Museet  

 

Comme la pluie ne cesse pas, nous poursuivons avec l'Östasiatiska museet, consacré principalement à la Chine, au Japon et à la Corée. Ici aussi, de nombreuses pièces sont présentées avec beaucoup de pertinence et de soin. 

En guise de clôture, nous poussons les portes du musée national, infiniment plus traditionnel, où se côtoient de nombreuses œuvres nationales (peintures et sculptures), à nos yeux assez souvent anecdotiques, et quelques chefs d'œuvres internationaux signés Rembrandt, Gauguin, Rubens, Boucher, Courbet et autres. Un autre étage de ce vaste bâtiment est consacré au design suédois sous à peu près toutes ses formes. 

Après cette longue journée muséale, et alors que le climat semble vouloir redevenir plus clément, nous nous rendons au Centralbadet, des bains publics datant de 1904, avec sauna, jacuzzi et surtout piscine dans un très beau décor Belle Epoque. 

Stockholm 18 Stockholm 19
Central Badet  

 

Réchauffés et reposés, nous prenons la direction du Grand Hôtel, où nous dégustons un excellent smörgåsbord, le buffet traditionnel suédois dans toute sa magnificence, à base de poissons divers, accompagné d'Acquavit et de bière. 

Notre séjour de trois jours a été bien rempli, et il aurait idéalement fallu une semaine pour visiter la ville dans son ensemble. La vie y est un peu plus chère que chez nous, mais la qualité est aussi plus souvent au rendez-vous. Nous avons été sensibles à la politesse et la gentillesse des habitants, ainsi qu'à la propreté omniprésente et la qualité de l'aménagement des lieux. 

Stockholm 20 Stockholm 21
Stockholm 22 Stockholm 23

 

Faut-il aller à Stockholm ? Oui, cela vaut assurément la peine, mais mieux vaut sans doute choisir une saison plus appropriée, car les journées sont déjà très courtes fin octobre, et la température plutôt basse. 

Catherine et Daniel.

Partager cet article

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Citytrips
commenter cet article

commentaires