28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 18:33

JER

JER00 JER01

 

Chère lectrice, cher lecteur, bonjour !

Le JER (Just Eat Right) est situé à Hasselt, Persoonstraat au numéro 16, en plein centre-ville. Une simple maison de maître abrite une grande salle qui va de la rue au jardin, aménagée dans un style classique au goût du jour, avec un je-ne-sais-quoi d'anglais. On nous installe à peu près au milieu de cet espace, à une table sobrement dressée et nappée de blanc. L'établissement propose deux menus, le premier à quatre services et pour 65 euros (125 euros avec apéritif, vins, eau et café), et le second, pour lequel nous optons, à cinq services pour 80 euros (145 euros tout compris).

En guise d'apéritif maison, on nous propose une coupe de champagne rehaussée de genièvre à la pêche, accompagnée de trois dégustations, l'une au poisson cru et quinoa, la suivante basée sur un biscuit au fromage, et la dernière, une croquette de crevettes sur un risotto. Les deux premières, froides, sont agréables et fines. La croquette, par contre, souffre de son manque de saveur, tout comme le risotto qui l'accompagne.

JER04 JER03 JER02
  Les trois dégustations  

 

Notre premier vin est un Sauvignon Montravel 2011, un vin sans défaut mais aussi sans grand caractère. Il accompagne notre première assiette, du crabe de la mer du Nord avec roulade aux épinards, jus de crabe et feuille de lime. Le crabe est excellent et frais, mais le reste de l'assiette, malgré une présentation des plus soignées, rejoint la fadeur déjà constatée avec la croquette précédente. Une déception.

JER05
Crabe de la mer du Nord

 

Nous recevons notre deuxième vin, un Chardonnay Saint Hilaire Advocate, nettement plus convaincant que le premier, qu'on nous sert pour les deux plats suivants, à commencer par un filet de limande-sole rapidement saisi, herbes salines, graines de soja vert et jus de beurre fumé. La préparation est soignée, le plat nous séduit dans son ensemble, plus par absence de défaut que par une réelle originalité. 

JER06
Filet de limande-sole

 

Pour suivre, on nous apporte une langoustine poêlée, avec asperge belge et jus de persil. La langoustine est très bien cuite, mais la garniture est ennuyeuse et de peu d'intérêt gustatif.

JER07
Langoustine

 

Le plat de viande proposé est un filet d'agneau, olive verte, artichaut, et crème de zeste de citron. Même commentaire que pour le plat précédent : cuisson bien maîtrisée, mais accompagnement peu motivant. Nous en laissons d'ailleurs une bonne part dans l'assiette. Le vin rouge servi est un Tempo al vino Primitivo. 

JER08
Filet d'agneau

 

Nous en arrivons au dessert, qui s'avère à l'image de l'ensemble du menu : une présentation soignée, un dressage maîtrisé, mais peu de saveurs dans l'assiette. 

JER09
Dessert

 

Nous terminons par un café accompagné de quelques douceurs, dont d'excellents financiers. 

JER10 JER11 JER12
  Douceurs  

 

En conclusion, notre avis sur cet établissement est plutôt mitigé. Nous apprécions le professionnalisme qui se manifeste dans la rigueur des cuissons et le soin apporté aux présentations, mais nous déplorons l'absence d'étincelle réellement créative. Il manque à cette cuisine une ligne directrice, un sens de la cohésion où tous les ingrédients auraient un rôle réel à jouer. Le défaut le plus regrettable est l'absence de saveur qui se manifeste systématiquement à chaque plat présenté, y compris pour les différents pains proposés tout au long du repas. Le service est attentif, très soutenu quoique impersonnel, avec des gants blancs qui prêtent à sourire.

On peut difficilement parler ici d'un bon rapport qualité/prix. D'autres établissements dotés d'une étoile Michelin proposent pour le même prix, voire moins cher, une cuisine autrement inventive et savoureuse.

Faut-il aller au JER ? Nous avons connu nettement mieux dans cette catégorie.

Catherine et Daniel

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Restaurants étoilés
commenter cet article