19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 14:16
Séjour à Mazan

Lundi 6 avril

À l'aéroport de Charleroi, nous prenons un vol Ryanair à destination de Marseille. Notre avion décolle à 14h40 et se pose à 16h20. Nous passons prendre possession de notre voiture de location, et mettons le cap sur Mazan, situé à une bonne heure de route, environ 100 kilomètres plus haut. 

Nous nous installons au château de Mazan, qui va nous servir de port d'attache pour notre séjour dans le Vaucluse. La bâtisse date du 18ème siècle, et fait partie des biens du marquis de Sade jusqu'au 19ème siècle. Le marquis ne loge pas souvent dans ce château, préférant celui de Lacoste, mais l'utilise pour des représentations théâtrales. Après diverses affectations, le château est converti en hôtel en 2001. 

Salle à manger

Salle à manger

Jardin d'hiver

Jardin d'hiver

Salle du petit déjeuner

Salle du petit déjeuner

Cave à vin

Cave à vin

Notre chambre, la 11

Notre chambre, la 11

Après avoir pris possession de notre chambre, petite, mais charmante et décorée avec soin et authenticité comme, du reste, l'ensemble du château, nous nous offrons un petit apéritif dans le paisible jardin d'hiver. 

Nous quittons ensuite le château (le restaurant est fermé les lundis et mardis en cette basse saison), pour nous rendre au restaurant local que nous avions repéré avant notre départ, à savoir, L'Oulo, situé à Mazan même.

Restaurant L'Oulo, dans le village de Mazan

Restaurant L'Oulo, dans le village de Mazan

La grande salle unique de ce restaurant n'est sans doute pas ce qui se fait de plus chaleureux dans le genre, mais le chef, Richard Bagnol, est l'incarnation même de la jovialité, et nous passons une excellente fin de soirée en sa compagnie. Quant à la nourriture, elle est de bonne facture, dans des préparations simples, sans prétention (Menu aux senteurs de Provence à 35€, 3 services, sans les vins).

Mardi 7 avril

Après notre petit déjeuner à l'hôtel, nous partons pour Vaison-la Romaine, où se côtoient au quotidien l'Antiquité, le Moyen Âge et l'époque moderne. Nous sommes particulièrement séduits par la cité médiévale dont nous parcourons les charmantes ruelles dominées par le château des Comtes de Toulouse, avant de visiter le marché provençal, l'un des plus importants de la région. Nous terminons par les anciens sites romains, dont le théâtre et les ensembles thermaux.

Cité médiévale de Vaison-la-Romaine

Cité médiévale de Vaison-la-Romaine

Château des Comtes de Toulouse

Château des Comtes de Toulouse

Théâtre romain

Théâtre romain

Nous reprenons le chemin de Mazan en empruntant la route des vins de Provence, avec les jolies communes de Rasteau, Beaumes de Venise, Gigondas et Vacqueyras. Nous terminons cette belle journée par une soirée chez nos amis, à Apt.

Mercredi 8 avril

Nous passons la plus grande partie de la journée suivante à Orange, et visitons les nombreux vestiges romains, principalement autour de la colline Sainte-Eutrope. Le magnifique théâtre d'Orange, imposant par ses dimensions et son état de conservation, nous fait faire un saut dans l'Histoire, auquel contribue la grande qualité de l'audioguide. 

Théâtre antique d'Orange

Théâtre antique d'Orange

Pour notre repas du soir, sur les conseils du patron du château de Mazan, nous avons réservé notre table à Carpentras, à 7 kilomètres de là. Chez Serge est un charmant petit restaurant à moitié caché sous une tonnelle, et servant une cuisine locale de très bonne qualité à un prix des plus raisonnables (menu Ventoux à 37 €, 3 services, sans les vins).

Restaurant Chez Serge à Carpentras (document internet)

Restaurant Chez Serge à Carpentras (document internet)

Jeudi 9 avril

Pour notre dernière journée dans le Vaucluse, nous mettons le cap sur Avignon, et visitons d'emblée le palais des Papes, une imposante mais très élégante construction, dont l'intérieur est toutefois un peu trop rénové selon nous, au point que nous avons la sensation qu'il en a perdu son âme. Nous flânons ensuite dans les rues du centre ville, puis visitons l'incontournable "pont d'Avignon", qui ne relie plus l'autre rive du Rhône depuis bien longtemps déjà. Nous terminons la visite par une petite promenade dans les beaux jardins des Doms qui surplombent l'ensemble épiscopal. 

Palais des Papes d'Avignon

Palais des Papes d'Avignon

Pont d'Avignon

Pont d'Avignon

Nous clôturons notre dernière journée par un repas au château de Mazan. La table du chef Franck Pujol est à la fois classique et raffinée, étonnante et authentique. Les produits de la région sont mis en valeur par des préparations soignées, tant dans leur préparation que dans la présentation. Nous y dégustons le Menu Asperges du moment, proposé à 48 euros, accompagné de vins locaux de très bonne qualité.

Menu Asperges au château de Mazan

Menu Asperges au château de Mazan

Vendredi 10 avril

Avant notre retour en Belgique, on nous offre la possibilité de visiter quelques-unes des autres chambres du château, et notamment celle qui hébergea le Divin marquis, décorée dans des tons orangés de circonstance. Du reste, chaque chambre arbore sa propre couleur, et est décorée de meubles et objets chinés qui contribuent à restituer l'atmosphère authentique des lieux. Tout le personnel, du patron aux employés, est absolument charmant, dévoué et sympathique, et on se sent véritablement chez soi au château.

Nous apprécions d'autant plus notre séjour que nous sommes en basse saison, avec, pour conséquence, des prix intéressants  (115 € la chambre) et peu de monde au château comme sur les sites visités. De plus, le temps est magnifique, et la belle lumière de la Provence apporte tout son charme aux paysages environnants. 

Faut-il aller au château de Mazan ? Nous recommandons chaudement cette belle adresse de charme, idéalement située pour visiter la région, et parfaite pour se détendre dans un lieu paisible et chargé d'Histoire.

Catherine et Daniel

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Citytrips
commenter cet article