2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 16:01
Népal - 3 : Patan - Bungmati - Jal Binayak - Khokhana

15 juillet : Katmandou – Patan – Bungmati – Jal Binayak – Khokhana – Katmandou

Après un lassi et un masala chai à l'hôtel, nous nous rendons à la gare routière afin d'y prendre un bus pour Patan (Lalitpur).Nous marchons jusqu'à Durbar Square, où nous nous laissons tenter par les services (de guide) de Biyan Krishna Giri, qui nous pilote avec moultes explications parmi les différents temples de cette magnifique place d'un autre temps. Comme souvent au Népal, les sites sont à la fois bouddhistes et hindouistes. Nous ne pouvons entrer dans le Royal Palace, un grand bâtiment qui longe toute la place, mais faisons une visite très détaillée de tout le reste du site.

Nous poursuivons jusqu'au Golden Temple, l'un des plus beaux monuments de la ville, dont les origines remontent au 12ème siècle. On y trouve encore une vieille tortue sacrée, qui nous est présentée par un jeune enfant moine.

Nous faisons une halte dans un petit magasin de bols chantants, où nous passons un bon moment à écouter les explications du propriétaire quant à leur fabrication et leurs vertus, et nous nous décidons finalement pour un bol à la sonorité assez grave. Ces bols sont fabriqués à la main, et constitués de sept métaux différents.

Népal - 3 : Patan - Bungmati - Jal Binayak - Khokhana
Népal - 3 : Patan - Bungmati - Jal Binayak - Khokhana
Népal - 3 : Patan - Bungmati - Jal Binayak - Khokhana
Népal - 3 : Patan - Bungmati - Jal Binayak - Khokhana
Patan

Patan

Nous nous rendons ensuite à la demeure de la Kumari, une petite fille âgée de 7 ans qui a été consacrée déesse vivante, et le restera jusqu'à la puberté. Elle vit là avec ses parents et y reçoit une éducation, mais aura du mal, paraît-il, à se trouver un mari par la suite, car épouser une ancienne déesse porterait malheur et entraînerait la mort de son époux dans les quelques mois suivant le mariage. Nous découvrons une jolie petite fille, habillée et maquillée pour la circonstance et, moyennant une petite offrande, elle nous bénit.

Kumari

Kumari

Nous décidons de visiter ensuite le village de Bungmati, situé à 6 kilomètres de là, où nous nous rendons en bus local. Il s'agit d'un village encore très traditionnel, avec une place centrale et deux temples. Nous visitons également les cuisines du temple, situées dans un bâtiment en surplomb, où on nous offre de la bière à base de riz, appelée jhad, dont nous nous régalons abondamment. Nous y voyons également l'homme qui nous avait invités se faire battre par son épouse à coups de balai, pour une raison domestique qui nous échappe.

Népal - 3 : Patan - Bungmati - Jal Binayak - Khokhana
Népal - 3 : Patan - Bungmati - Jal Binayak - Khokhana
Cuisines de temple à Bungmati

Cuisines de temple à Bungmati

A moto, nous partons pour le temple de Jal Binayak, dédié à Ganesh. Un endroit assez intime et charmant, où nous passons quelque temps à écouter un groupe d'hommes chanter, accompagnés d'un harmonium et de tablas.

Nous poursuivons notre périple en rejoignant le village voisin de Khokhana, toujours à moto. Il s'agit ici aussi d'un village newar authentique, qui semble sorti d'un autre âge. Nous nous promenons dans ses rues pittoresques et échangeons quelques mots avec plusieurs personnes âgées assises sur le pas de leur porte.

Népal - 3 : Patan - Bungmati - Jal Binayak - Khokhana
Népal - 3 : Patan - Bungmati - Jal Binayak - Khokhana
Népal - 3 : Patan - Bungmati - Jal Binayak - Khokhana
Népal - 3 : Patan - Bungmati - Jal Binayak - Khokhana
Khokhana

Khokhana

La fin de l'après-midi approchant, nous reprenons un petit bus local pour Katmandou, où nous nous promenons une bonne heure encore dans les ruelles au sud de Durbar Square. La faim se faisant sentir, nous optons pour une gargote sombre, mais aux marmites dégageant un fumet alléchant. Il s'agit de quelques plats typiquement newar, que nous goûtons pratiquement tous. Ils battent à plate couture ce que nous avons dégusté deux jours plus tôt dans le restaurant "typique" du premier soir. Soupe, agneau, buffle émincé, pommes de terre, momos, pois, poulet, le tout arrosé de cette fameuse bière de riz découverte quelques heures plus tôt. Chacun de ces plats est haut en saveur, bien relevé, et nous nous régalons de bout en bout. Et pour tout cela, nous déboursons la somme extraordinaire de 500 Rps, c'est-à-dire environ 2 euros par personne ! C'est donc à la fois heureux de notre journée et repus que nous reprenons le chemin de l'hôtel.

Népal - 3 : Patan - Bungmati - Jal Binayak - Khokhana

Partager cet article

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Voyages
commenter cet article

commentaires