4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 13:24
Népal - 7 : Chitwan

20 juillet : Lumbini – Chitwan

Vers 8 heures du matin, nous prenons notre petit déjeuner avant d'entamer une longue route vers le parc national de Chitwan, pour laquelle nous prenons pas moins de 6 bus différents, heureusement sans le moindre temps d'attente. Au Népal, les bus sont tout aussi efficaces, déglingués et bon marché qu'en Inde !

Népal - 7 : Chitwan

Nous arrivons finalement à notre destination, le Sapana Village Lodge, vers 16 heures. L'endroit est idyllique. Il s'agit de quelques petits bungalows tout simples, en matériaux naturels, meublés et décorés avec goût, tout en étant eco-friendly. En outre, l'établissement soutient l'ethnie locale, les Tharus. Le lodge est situé au bord d'une belle rivière serpentant dans une nature verdoyante. Dès notre arrivée, nous voyons passer une éléphante accompagnée de son petit.

Népal - 7 : Chitwan
Népal - 7 : Chitwan
Au Sapana Village Lodge

Au Sapana Village Lodge

Après avoir acheté de l'anti-moustique et une cape de pluie, nous nous reposons un peu avant le repas du soir, que nous prenons au bord de la rivière, avec une vue magnifique sur les montagnes en arrière-plan. Le repas, à la sauce touriste, n'est pas ce que nous avons mangé de meilleur jusqu'ici, mais les portions sont généreuses. Nous profitons encore de la nuit tombée sur le paysage, mais les moustiques nous chassent assez vite vers notre chambre.

Népal - 7 : Chitwan

21 juillet : Chitwan

Notre journée commence à six heures du matin par un masala chai en guise de réveil, avant de partir pour une promenade dans la jungle à dos d'éléphant. Le temps étant clair, nous voyons le jour se lever sur les cimes enneigées de l'Himalaya.

Népal - 7 : Chitwan
Népal - 7 : Chitwan

Dès 6h30, Chandrakali, notre éléphante âgée de 22 ans, vient nous chercher avec son mahout. Nous prenons place sur le howdah, nous installons en vis-à-vis pour assurer l'équilibre et pénétrons moins de vingt minutes plus tard sous les frondaisons de la jungle de sals.

Notre éléphante, Chandrakali

Notre éléphante, Chandrakali

Nous passons près de deux heures à arpenter la forêt, et y découvrons, de très près, nombre d'animaux. Le premier d'entre eux est un rhinocéros unicorne confortablement installé dans son trou d'eau, puis nous apercevons des daims tachetés, des sambars, des cerfs aboyeurs et quelques singes.

Népal - 7 : Chitwan
Népal - 7 : Chitwan
Népal - 7 : Chitwan

Après cette promenade magique, nous revenons au lodge pour un petit déjeuner plus consistant, à base de yaourt aux fruits frais. Vers 10h30, notre éléphante revient nous prendre et nous emmène à la rivière toute proche pour partager son bain. Nous sommes juchés à cru sur son cou, et commençons par bénéficier de solides douches qu'elle dispense avec sa trompe, dès que son mahout crie : "chhop"! Ensuite, Chandrakali se couche sur le flanc dans la rivière et, armés de galets ronds, nous lui offrons un petit massage qu'elle apprécie particulièrement. La séance se termine par une autre série d'arrosages, très agréables vu la température ambiante et celle de l'eau, qui doit avoisiner les 28 degrés. Du reste, après avoir quitté notre éléphante, nous décidons de retourner à la rivière pour nous y plonger encore un peu.

Népal - 7 : Chitwan
Népal - 7 : Chitwan

Nous revenons au lodge pour nous débarrasser de nos vêtements détrempés et prendre un peu de repos en attendant le début de l'après-midi.

A 3 heures, nous repartons en direction de la Rapti, la rivière principale, pour une promenade en pirogue. Malheureusement, le temps n'est pas avec nous, car un orage se déchaîne juste à l'instant d'embarquer. Néanmoins, la bonne demi-heure que nous passons au ras de l'eau est intéressante, car nous avons l'occasion de voir quatre ou cinq crocodiles et gavials, pratiquement indiscernables dans la boue des berges. Nous accostons, et enchaînons par la visite de l'Elephant Breeding Center. Une petite salle explique abondamment tout ce qu'il faut savoir sur ces pachydermes, puis nous passons devant une vingtaine de stalles où sont installées les femelles avec leurs petits, et d'autres en attente d'être saillies par des mâles sauvages venus de la jungle.

Nous profitons de la lumière de fin de journée au bord de la Rapti, avant de regagner notre lodge.

Népal - 7 : Chitwan
Népal - 7 : Chitwan
Népal - 7 : Chitwan

Nous nous installons à notre table préférée, près de la rivière, et commandons un poisson grillé et un chicken curry, aussi moyens que les plats de la veille. Dès vingt heures, un nouveau guide vient nous chercher pour une balade nocturne en bordure du parc. À la lueur d'une lampe torche et de myriades de lucioles, nous apercevons les silhouettes fantomatiques de quelques cerfs tachetés et de chacals, avant de reprendre le chemin du retour pour une bonne nuit de repos.

Népal - 7 : Chitwan
Notre endroit préféré du lodge, au bord de la rivière

Notre endroit préféré du lodge, au bord de la rivière

Une fois encore, nous nous levons aux aurores, pour partir à 6h30 pour un safari en jeep dans la réserve des 20.000 lacs. Cette belle balade de trois heures nous permet d'apercevoir un bon nombre d'oiseaux : martins-pêcheurs, piverts, marabouts et autres. Nous voyons aussi de nombreux cerfs tachetés, ainsi que plusieurs crocodiles. A mi-chemin de notre trajet, nous prenons notre petit déjeuner au bord du plus grand des lacs. Nous sommes aux premières loges pour y observer, outre les crocodiles, quelques martins-pêcheurs qui plongent en piqué dans le lac.

Népal - 7 : Chitwan
Népal - 7 : Chitwan
Népal - 7 : Chitwan
Népal - 7 : Chitwan
Faune des 20.000 lacs

Faune des 20.000 lacs

Nous revenons au lodge, et profitons d'une sieste avant d'aborder nos prochaines activités. Une fois reposés, nous allons prendre un verre à notre table habituelle, et apercevons dans la rivière... le museau allongé d'un crocodile ! Juste à l'endroit où nous nous étions baignés la veille. Pour l'après-midi, Daniel opte pour une partie de pêche au carrelet, en compagnie de deux femmes Tharu. Le principe consiste à racler le fond de la rivière avec le cadre du filet pour y glaner de petits poissons, mollusques et autres crustacés. Ceci se fait à l'endroit fréquenté par notre charmant crocodile, une heure plus tôt. Catherine, quant à elle, s'octroie une séance de massage ayurvédique dans notre chambre. Nous survivons tous les deux à ces activités, et passons le reste de l'après-midi à profiter des lieux. Pour notre repas du soir, nous avons commandé spécialement deux spicy daal bhaat. Pendant qu'on nous les prépare, nous allons jusqu'à la stalle des éléphants du lodge, et passons un agréable moment à jouer avec l'éléphanteau de six mois, qui s'amuse à nous saisir le bras avec sa petite trompe. De retour au restaurant, nous recevons notre daal, que nous apprécions davantage que les plats reçus jusqu'ici. Ainsi s'achève cette dernière journée dans ce merveilleux endroit.

Partager cet article

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Voyages
commenter cet article

commentaires