18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 18:27
Uttar Pradesh et Bihar - 10 : Patna, Delhi, Bruxelles

28 juillet : Rajgir - Patna

Le temps de prendre nos habituels masala chai du matin, et nous quittons Rajgir en bus. Le trajet jusqu'à Patna se fait en deux étapes : 20 Rps pour la première, 60 Rps pour la seconde, le tout en deux heures et demie de route. Arrivés à Patna, nous prenons un tuktuk qui nous emmène pour 100 Rps au Windsor Hotel, une adresse bien tenue mais sans charme particulier (2.500 Rps la nuit).

Notre chambre au Windsor Hotel

Notre chambre au Windsor Hotel

Patna est une ville laide, congestionnée et bruyante. On y trouve néanmoins le très beau Buddha Smriti Park, construit en 2010, et qui constitue une enclave de tranquillité au cœur de la ville. Nous y passons un moment, puis nous rendons à l'Elevens, un bar appartenant à un célèbre ancien joueur de cricket, pour y déguster quelques excellents cocktails (environ 350 Rps par boisson). Nous rentrons à l'hôtel dans le soir qui tombe.

Au Buddha Smriti Park

Au Buddha Smriti Park

Rues de Patna

Rues de Patna

Uttar Pradesh et Bihar - 10 : Patna, Delhi, Bruxelles

Nous nous installons au Bellpeper, le restaurant de l’hôtel, et nous régalons de délicieuses préparations : tandoori chicken, murg tikka lababdar et pakora, pour un peu plus de 400 Rps par personne.

Au Bellpeper

Au Bellpeper

29 juillet : Patna - Delhi

Nous nous levons vers 9 heures du matin, prenons notre petit déjeuner (buffet) à l'hôtel, puis montons dans un tuktuk (80 Rps l'aller-retour) pour une rapide visite du Golghar (5 Rps), un grenier à grains en forme de dôme construit au 18ème siècle par les Anglais, suite à une famine. Le temps d'en gravir les 140 marches pour admirer la vue panoramique sur la ville et le Gange, et nous revenons à l'hôtel pour y faire nos valises.

Le Golghar

Le Golghar

Patna vue du Golghar

Patna vue du Golghar

Une voiture nous conduit pour 400 Rps à l'aéroport Jaiprakash Narayan, distant de 6 km. Nous sommes les seuls Blancs en vue dans ce modeste aéroport. Notre vol pour Delhi décolle à 15h15, avec un léger retard. Nous atterrissons à Delhi à l’heure prévue, 16h50. Comme il n’est pas possible de laisser nos bagages en consigne, et quitter l’aéroport pour une ultime visite de la ville, nous prenons notre mal en patience et passons les 13 heures suivantes à dormir et errer dans les couloirs de l’aéroport.

30 juillet : Delhi - Bruxelles

Notre premier avion du jour décolle à 6h05. Le service à bord de ce vol Turkish Airlines est peu satisfaisant : la nourriture servie frise l’immangeable, les dossiers des sièges sont difficilement inclinables, et les écrans individuels ne fonctionnent que par intermittence. Nous atterrissons néanmoins à l’heure à Istanbul, soit à 10h25, et changeons d’avion pour redécoller à destination de Bruxelles à 11h50. À bord, cette fois, tout se déroule parfaitement. Nous atterrissons à Zaventem à 14h15. Une de nos valises, celle qui contient la plupart de nos achats en Inde, dont les tablas, s’est perdue quelque part entre Delhi et Bruxelles, et nous ne la récupérerons jamais, malheureusement !

Ces vingt jours passés en Inde ont filé comme une flèche. Nous avons dépensé, par personne,  700 euros de billets d’avion (vols internationaux et intérieur) plus environ 550 euros en frais de séjour (hôtels, repas, tickets de visite et transports divers), soit un excellent rapport qualité-prix pour près de trois semaines de voyage. Nous avons vu énormément de belles choses, traversé de splendides paysages, rencontré de nombreuses personnes aussi touchantes que passionnantes, et apprécié une fois encore cette atmosphère particulière de l’Inde, où cohabitent tous les extrêmes.

Faut-il visiter l’Uttar Pradesh et le Bihar ? Certainement, et cette expérience unique vous marquera.

Catherine et Daniel

Partager cet article

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Voyages
commenter cet article

commentaires