3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 13:23

Herb exterieur 

Chère lectrice, cher lecteur, bonjour !

Une petite heure de route sépare Bruxelles de Sint-Andries, près de Bruges. On accède à l'auberge De Herborist par une jolie allée bordée d'arbres, qui mène, aux milieu des champs, à un parking privé. Le bâtiment, murs blancs et toit rouge, est vaste, pimpant et soigneusement entretenu. Le chef, Alex Hanbuckers en personne, est là pour nous accueillir, vers cinq heures de l'après-midi, car nous avons réservé l'une des quatre chambres situées à l'étage que compte l'établissement, afin de profiter de notre repas de ce soir en toute quiétude.

La chambre, à l'image de l'ensemble des lieux, est agréable et décorée avec goût. Nous apprécions particulièrement le petit cadeau de bienvenue enrubanné qui nous attend sur notre lit : deux livres rédigés par Alex Hanbuckers, présentant son travail et quelques recettes. Les photos très soignées nous mettent déjà en appétit.

L'heure du repas approchant (le service est assuré à partir de 19 heures), nous descendons et jetons un bref coup d'œil aux trois salles de l'auberge, de quoi accueillir une soixantaine de couverts. Ici encore, la décoration est sobre et soignée.

Herb lit Herborist 1677
Notre chambre Coin de la chambre
Herb salle Herborist 1681 2
Salle de la véranda Détail de table

 

Nous choisissons comme apéritif un sirop de sureau au vin blanc, extrêmement délicat et surprenant. Trois mises en bouche nous sont ensuite proposées : une mousse de citron avec tartare de homard et espuma de concombre, une salade Mer du Nord, et une lasagne de légumes avec tartare de thon. Nous sommes d'emblée séduits par l'extrême fraîcheur qui constitue le fil rouge de toutes ces préparations, très différentes en termes de conception et de texture.

Herborist 1685 Herborist 0024
Les trois mises en bouche La mousse de citron
Herborist 1691 Herborist 1688
La salade Mer du Nord La lasagne de légumes

 

Pour suivre, nous recevons une jolie et savoureuse préparation à base d'asperges, et de parmesan décliné en sauce et en kroepoek. Celle-ci est accompagnée d'un petit bol contenant une mousse d'asperges particulièrement légère, sous laquelle on découvre de minuscules morceaux d'asperges, ainsi que des brins de ciboulette ciselée qui viennent rehausser la préparation de leur couleur comme de leur arôme. Ce délicieux moment de fraîcheur est accompagné d'un Tèra Custoza de 2010, dont la légère pointe d'effervescence peut être plus ou moins appréciée selon la sensibilité des convives.

Herborist 1693 Herborist 1695
Asperges et parmesan Mousse d'asperges

 

Suit un autre duo : une préparation de saint-pierre parfaitement cuit, avec légumes provençaux variés et tapenade d'une grande finesse, servie avec un jus goûteux de chorizo et tomates. Et, en clin d'œil, le même couple chorizo et tomates décliné sous forme de bâton glacé. Le tout est accompagné dans nos verres par un Château de la Negly 2011, un vin ample et minéral avec une bouche complexe et quelques notes boisées.

Herborist 1702 Herborist 1701
Saint-pierre Glace au chorizo et tomates

 

Autre plat marin : une préparation à base de homard tiède, anguille fumée, jus de yuzu et soja, ponctuée de multiples notes supplémentaires telles que coque agréablement acidulée, différents champignons, et herbes. Encore une fois, un plat haut en couleurs et festif. Dans notre verre, un Colors 2011, vin blanc espagnol (Costers del Segre), qui nous surprend par ses arômes épicés prononcés. C'est un vin au caractère suffisamment affirmé pour accompagner efficacement la richesse des saveurs de la préparation.

Le plat de viande est un agneau braisé avec ris de veau et primeurs d'été. Tout est parfait comme on peut s'y attendre, et nous sommes particulièrement impressionnés par la concentration gustative de la sauce. Le vin rouge qui accompagne ce mets est un Sarotto (Barbera d'Alba) 2008 aux notes affirmées de fruits mûrs.

Herborist 1705 Herborist 0045 2
Homard et anguille fumée Agneau braisé et ris de veau

 

Une sélection de fromages servie sur une planchette de bois (qui n'est pas sans nous rappeler quelque chose !) est suivie par un premier dessert composé de languettes d'ananas accompagnées d'une mousse d'épices et d'une glace aux amandes. Un agréable mélange de textures. La simplicité de l'ananas est mise en valeur par les notes de gingembre de la mousse. Le Piedemonte Moscatel 2010 qui l'accompagne fait merveille.

Le dessert suivant est un riz condé sur glace au yaourt, avec une soupe de citron vert servie séparément. Un pur régal.

Pour terminer, nous commandons un espresso, qui arrive accompagné de six mignardises, dont la taille est inversement proportionnelle à la puissance de leurs saveurs et textures.

Herborist 1712 Herborist 0049
Ananas Riz condé
Herborist 1716 mignardise
Mignardises Ultime bouchée

 

La tranquilité des lieux nous a permis de passer une nuit paisible, jusqu'à ce que la pluie battante du matin suivant nous réveille. 

En conclusion, il s'agit d'un véritable coup de cœur. Nous avons été séduits tant par l'hospitalité des lieux, la qualité, la créativité et le raffinement du repas que par l'excellent rapport qualité-prix offert. En effet, le menu de cette mémorable soirée ne coûte que 107 euros vins assortis compris, auxquels il faut ajouter 19 euros si on souhaite, en outre, un plateau de fromages avec vin. Cerise sur le gâteau, Alex Hanbuckers est un homme absolument charmant, avec lequel nous avons eu l'occasion de discuter le jour de notre départ. Rien de plus agréable que de rencontrer des gens passionnés par leur travail, et mus par une vision claire et enthousiaste de leurs activités et de leurs projets. 

Faut-il aller à l'auberge De Herborist ? Un tel coup de cœur n'autorise qu'une seule et unique réponse : oui !

Catherine et Daniel

Partager cet article

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Restaurants étoilés
commenter cet article

commentaires