22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 20:32
Rajasthan - 5 : Ranakpur - Kumbhalgarh - Mount Abu

26 juillet : Jodhpur - Ranakpur - Kumbhalgarh

Nous nous levons vers 7h30 afin de nous trouver à 8h30 à l'agence Poly Travel, où nous avons réservé une voiture pour nous rendre à Kumbhalgarh, notre prochaine étape, qu'il est très difficile d'atteindre par d'autres moyens de transport. Nous quittons Jodhpur vers 9 heures et roulons d'une traite jusqu'à Ranakpur, à trois heures de route de là. Nous passons une bonne heure à visiter le magnifique temple d'Adinath, dont la construction remonte à 1496. Notre audioguide nous permet de nous plonger dans l'histoire et la cosmogonie jaïnes. Nous ne nous lassons pas d'admirer la profusion de détails finement sculptés dans le marbre blanc, sur une superficie de 1500 m2.

Rajasthan - 5 : Ranakpur - Kumbhalgarh - Mount Abu
Temple d'Adinath

Temple d'Adinath

Nous reprenons la direction de Kumbhalgarh, perché à environ 35 km de là. La route, sinueuse et verdoyante, s'élève dans les monts Aravalli, traversant de pittoresques petits villages. La température baisse à mesure, mais le taux d'humidité grimpe. Le temps est couvert lorsque nous atteignons notre destination. Notre hôtel, the Aodhi, est aménagé en terrasses environnées de verdure. Malheureusement, les chambres sont surfacturées (5500 Rps pour une chambre double), et la nourriture peu savoureuse.

The Aodhi

The Aodhi

Nous prenons un peu de repos avant de nous rendre à pied jusqu'au fort proprement dit, distant d'environ 1 kilomètre, en vue d'assister au spectacle son et lumière qu'on y donne chaque soir. Ce dernier retrace en une bonne demi-heure (et en hindi) l'histoire de la construction du fort (200 Rps), dont la construction remonte à 1548. Nous revenons à notre hôtel par une nuit noire éclairée par les seules lucioles.

Rajasthan - 5 : Ranakpur - Kumbhalgarh - Mount Abu
Rajasthan - 5 : Ranakpur - Kumbhalgarh - Mount Abu

Nous entamons notre repas du soir par une bouteille de champagne indien, du Sula en provenance du Maharashtra et vendu 2000 Rps. Au goût, l'équivalent d'un petit cava. Nous optons pour deux thalis, un veg et un non veg, assez peu convaincants. Idem pour le groupe de musiciens et danseuses qui donnent un petit spectacle.

 

27 juillet : Kumbhalgarh - Mount Abu

Nous prenons notre petit déjeuner vers 8h30, puis entamons notre visite diurne du fort qui se dresse, immense, dans la brume. Une atmosphère fantomatique, irréelle. 

Rajasthan - 5 : Ranakpur - Kumbhalgarh - Mount Abu
Rajasthan - 5 : Ranakpur - Kumbhalgarh - Mount Abu

Nous entrons dans la petite école du minuscule village du fort, où 5 instituteurs se partagent l'instruction de 16 élèves âgés de 6 à 14 ans.

Ecole de Kumbhalgarh

Ecole de Kumbhalgarh

Nous prenons encore un masala chai au village, puis revenons à l'hôtel pour régler notre note. Il est 12h30 lorsque nous remontons en voiture en direction de Mount Abu, que nous atteignons trois heures plus tard.

Notre hôtel est la Kishangarh House (6090 Rps avec petit déjeuner), une ancienne maison de style colonial un peu défraîchie mais agrémentée d'un beau jardin fleuri donnant sur la vallée et sa luxuriante nature en contrebas. Nous y passons un bon moment de détente.

Kishangarh House

Kishangarh House

Ici, pas de tuk tuk, et notre chauffeur nous dépose au Dilwara Temple, un complexe de cinq temples jaïns édifiés aux 11ème et 12ème siècles, et restaurés par la suite. Le marbre est sculpté avec une finesse inégalée, supérieure même à Ranakpur. On nous apprend que les 1500 artisans du second temple y ont travaillé pendant 14 ans et furent payés en or et en argent à la mesure de la quantité poussière résultant du travail réalisé. Les photos y sont malheureusement interdites.

Le chauffeur nous dépose ensuite au Nakki Lake, noyé dans la brume, un lieu prisé par les couples en lune de miel et les familles.

Nakki Lake

Nakki Lake

Nous nous rendons à une agence de voyage pour y réserver nos tickets de bus pour Udaïpur le lendemain matin (250 Rps par personne). Ces bus express effectuent le trajet en 5 heures, au lieu de 9 pour les bus gouvernementaux.

Nous prenons notre repas du soir au restaurant de l'hôtel voisin, la Connaught House, qui sert pour 600 Rps le meilleur thali de notre voyage (présenté dans de petits plats en argent).

Le thali de la Connaught House

Le thali de la Connaught House

Partager cet article

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Voyages
commenter cet article

commentaires