8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 17:05
Trois jours à Prague

Vendredi 29 octobre - jour 1

C'est à 8h15 que nous décollons de Charleroi pour Prague (vol aller-retour : 50 euros par personne), que nous atteignons à 9h45. Nous prenons un taxi qui nous emmène pour 900 Couronnes tchèques (35 euros) en une petite demi-heure à notre hôtel, le Mosaic House, situé Odboru 4, en plein centre de la ville. 

Le Mosaïc est un ancien bâtiment des années 30 reconverti en hôtel dans un style actuel ,proche du Mama Shelter de Philippe Starck. Notre chambre nous revient à 142 euros la nuit sans petit déjeuner. 

À peine arrivés, nous profitons pour l'équivalent de 8 euros, du vaste buffet matinal qui propose largement de quoi se sustenter. Nous déposons nos valises dans la chambre et partons immédiatement à la découverte de la ville.

Notre chambre au Mosaic House

Notre chambre au Mosaic House

Nous passons tout d'abord devant la tour Renaissance de la Galerie Mánes, puis longeons la Vltava vers le sud. Nous passons devant l'étonnante maison dansante de 1996, puis poursuivons notre chemin pour atteindre le quartier des maisons cubistes, un type d'architecture typique de Prague.

Maison dansante

Maison dansante

Une des maisons cubistes

Une des maisons cubistes

Nous gravissons ensuite la colline de Vysehrad qui offre une belle vue sur la ville du haut des remparts. Nous nous promenons au gré des divers bâtiments et parcs du site, avant de nous rendre au cimetière ou repose notamment Anton Dvorak.

Cimetière du Vysehrad

Cimetière du Vysehrad

Nous poursuivons notre itinéraire par la visite, justement, du petit et charmant musée Dvorak, installé dans une maison baroque, qui abrite quelques objets et lettres ayant appartenu au compositeur, ainsi que son piano. 

Musée Dvorak

Musée Dvorak

Nous passons par la longue place Venceslas qui unit la vieille ville à la ville nouvelle, avec ses nombreux bâtiments Jugenstil. En guise de pause, nous nous offrons une séance dans l'un des innombrables salons de massage thaïlandais qui émaillent toute la ville. Une demi-heure plus tard, nous repartons pour la suite de notre promenade, en commençant par le Lucerna pasaz, une galerie Art nouveau qui abrite notamment une curieuse statue équestre inversée.

Place Venceslas

Place Venceslas

Passage Art Nouveau Lucerna

Passage Art Nouveau Lucerna

Nous admirons ensuite la façade gothique de Notre-Dame-des-neiges, avant de nous rendre au pied de la rotonde Sainte-Croix, édifice roman du XIIème siècle. Notre étape suivante est pour la chapelle de Bethléem, une reconstitution de la chapelle de Jan Hus.

Chapelle de Bethléem

Chapelle de Bethléem

Le point fort de la journée est sans aucun doute la place de la Vieille-Ville, entourée de bâtiments prestigieux : Notre-Dame-du-Tyn, le palais Kinsky, Saint-Nicolas et le vieil hôtel de ville avec sa célèbre horloge astronomique. 

Place de la Vieille-Ville

Place de la Vieille-Ville

Horloge astronomique

Horloge astronomique

Nous terminons cette première et longue journée de visite par un repas traditionnel tchèque au U Pinkasu, brasserie authentique fréquentée depuis 1843. Nous y dégustons un savoureux assortiment de viande, volaille et choucroute, arrosé de bière le tout proposé au prix doux d'environ 10 euros par personne. 

Brasserie U Pinkasu

Brasserie U Pinkasu

Samedi 30 septembre - jour 2

Après un bon petit déjeuner à l'hôtel, nous reprenons le chemin de la place de la Vieille-Ville et entrons à la Maison de la Municipalité, l'apothéose de l'Art Nouveau tchèque. Nous jetons aussi un œil sur la maison "À la Vierge noire", d'architecture cubiste.

Maison de la municipalité

Maison de la municipalité

Trois jours à Prague

Nous nous dirigeons ensuite vers le pont Charles, le plus ancien de la ville, absolument encombré de touristes. Après un petit café, nous entamons la visite du château, soit un ensemble clos où sont réunis divers édifices majeurs. Comme nous n'avons pas acheté le ticket global, nous nous contentons de jeter un œil à la cathédrale Saint-Guy, le plus grand édifice gothique du pays. Nous passons devant l'ancien Palais royal, la basilique Saint-Georges, le début de la ruelle d'or avant de terminer par une promenade dans les allées du jardin Royal.

Nous visitons encore le musée Kafka, un lieu peu didactique, mais original et respirant une ambiance oppressante, bien dans l'esprit de l'auteur.

Vue depuis le pont Charles

Vue depuis le pont Charles

Cathédrale

Cathédrale

Trois jours à Prague

Nous terminons cette belle journée ensoleillée par un petit plaisir gastronomique à La dégustation, doté d'une étoile Michelin, qui nous propose un menu en huit services (3.450 couronnes) avec wine pairing (2.100 couronnes). Des produits locaux tels que poisson-chat, champignons et canard y sont travaillés dans un esprit moderne. L'addition finale s'élève donc à 470 euros pour deux personnes, un prix relativement élevé par rapport à l'équivalent proposé chez nous.  

Repas étoilé à La dégustation

Repas étoilé à La dégustation

Dimanche 1er octobre - jour 3

Pour cette dernière journée, le soleil n'est plus de la partie. Nous décidons dès lors de passer rapidement par le parc de Letna au nord de la ville avant de nous rendre au palais Venetrzni, un bâtiment de verre et de béton de 1928 abritant d'impressionnantes collections d'œuvres du XIXème au XXIème siècle. 

Palais Venetrzni

Palais Venetrzni

Nous achetons un ticket de transports en commun pour la journée (5 euros), et nous rendons à la place de Lorette, une des plus jolies de Prague avec son église rococo. Nous reprenons un tram pour nous rendre à la gare centrale, le plus grand bâtiment Sécession de la ville.

Place de Lorette

Place de Lorette

Gare

Gare

Pour notre dernière soirée, nous optons pour la taverne médiévale "U sedmi Svabu", un restaurant qui s'avère finalement assez touristique et décevant. 

Taverne médiévale "U sedmi Svabu"

Taverne médiévale "U sedmi Svabu"

Le lendemain, notre réveil sonne à 4h du matin, car notre avion décolle à 06h15. Un taxi, réservé par l'hôtel, nous emmène à aéroport pour 515 couronnes, et notre voyage de retour se déroule sans encombres. Nous atterrissons à Charleroi à 07h50.

En résumé, notre petit séjour à Prague a été une parenthèse d'autant plus agréable qu'il faisait très beau pour la saison. Nous avons découvert une ville belle et riche du point de vue de l'architecture. Tout y est soigné et propre, on y mange plutôt bien à des prix très intéressants. Les Praguois ne sont pas particulièrement affables, mais l'ambiance générale reste néanmoins agréable. Nous été surpris de l'abondance particulièrement remarquable de touristes japonais dans cette ville. 

Faut-il aller à Prague ? À coup sûr, une des toutes belles destinations européennes à un prix très abordable.

Catherine et Daniel

Repost 0
Publié par tables-et-voyages - dans Citytrips
commenter cet article